Pollution de l'eau, quels impacts et comment la limiter ?

Mis Ă  jour : mai 11




Dans l'article de la semaine derniÚre, Norine soulignait que la pollution de l'eau et ses conséquences sur la santé ont suscité dans l'Histoire autant de fausses croyances que d'épidémies.


Cette semaine, on se penche sur les sources des pollutions actuelles, leurs conséquences et on vous donne des pistes (originales) pour prendre soin de cette ressource.


CONTEXTE


Il est aujourd’hui communĂ©ment admis que les pollutions liĂ©es Ă  l'activitĂ© humaine constituent un impact majeur sur l'eau, qu’elle soit destinĂ©e Ă  l’industrie, l'agriculture, l’élevage ou encore Ă  la consommation domestique.


L'accessibilitĂ© en eau potable est variable selon les rĂ©gions du monde, comme le montre cette carte qui met en lumiĂšre les pays selon leurs disponibilitĂ©s en eau. Sans surprise, le climat tempĂ©rĂ© europĂ©en s’oppose aux zones arides subsahariennes. Cependant, mĂȘme au sein d'un pays on observe des disparitĂ©s locales. Par exemple, il pleut rarement mais de maniĂšre trĂšs importante dans les CĂ©vennes (parfois 600 mm en quelques heures), ce qui Ă©quivaut Ă  la quantitĂ© des prĂ©cipitations dans certaines villes du Nord de la France sur une annĂ©e.



L'eau s’infiltre dans les sols pour alimenter les nappes souterraines et les cours d’eau.

Les polluants prĂ©sents Ă  la surface de la terre, mĂȘme Ă©loignĂ©s de la riviĂšre, sont ainsi emportĂ©s par infiltration.


La pollution organique et inorganique


On trouve dans l'eau, aux cĂŽtĂ©s des contaminants biologiques ( les bactĂ©ries, virus, champignons et autres parasites pathogĂšnes ), responsables de maladies, des mĂ©taux lourds tels que le fer et le manganĂšse. Ces mĂ©taux lourds sont essentiellement prĂ©sents en profondeur des nappes. Les pesticides liĂ©s principalement Ă  l’agriculture et au ruissellement des pluies sur les routes et trottoirs constituent un autre polluant important des rĂ©serves en eau. Les pesticides impactent nĂ©gativement et durablement l’environnement, leurs traces sont retrouvĂ©es sur les fruits, les lĂ©gumes mais aussi dans notre sang.


L'impact sanitaire durable


Beaucoup de cours d’eau sont ainsi interdits Ă  la pĂȘche en raison de l’impossibilitĂ© de consommer des poissons contaminĂ©s. ☠ 🐟 De plus, les perturbateurs endocriniens issues de ces pollutions sont Ă  l’origine de maladies, de stĂ©rilitĂ©, de cancers et de malformations.





Beaucoup ont dĂ©jĂ  entendu parler de l’impact de l’écoulement des eaux dans les canalisations en plomb de nos grands-parents. Le contact prolongĂ© avec le plomb a contaminĂ© l’eau et cela fut Ă  l’origine d’un grand nombre de cas de saturnisme* Ă  la naissance.


  • Note: Plus du tiers de la population mondiale boit chaque jour une eau jugĂ©e non potable selon les critĂšres français.


Les acteurs nationaux et europĂ©en·ne·s ont mis en place des normes strictes. Avec un meilleur contrĂŽle de l’application de ces rĂšgles ex: DCE (Directive Cadres sur l’Eau), une volontĂ© politique et les efforts de chacun, nous aurons accĂšs encore longtemps Ă  une ressource durable en respectant l'environnement et notre santĂ©.

`


L'impact de l'Humanité sur l'eau


Aujourd'hui chacun se demande comment il peut contribuer Ă  l’économie de la ressource en eau. Nous sommes tous conscient·e·s de son importance. En effet, si l'on peut vivre plusieurs semaines sans manger , on ne peut pas vivre plus de quelques jours sans eau. Il est estimĂ© qu’un·e EuropĂ©en·ne moyen consomme environ 150 litres d’eau par jour, contre 8 Ă  10 litres pour certains pays subsahariens. Un·e Californien·ne consomme environ 500 litres, en gĂ©nĂ©ral, cette utilisation est liĂ©e au lavage des voitures.


MĂȘme si l’industrie a un impact trĂšs important sur la consommation en eau, l’utilisation domestique a donc un impact croissant avec l’augmentation urbaine. Nous sommes la premiĂšre gĂ©nĂ©ration Ă  connaĂźtre une population humaine plus importante dans les villes que dans les campagnes. La demande en eau domestique a augmentĂ© de 600 % entre 1960 et 2014, Ă  un rythme nettement plus rapide que dans tout autre secteur selon le World Ressources Institut.


C’est en changeant ensemble nos habitudes quotidiennes que l'on aura une influence positive. La premiĂšre chose Ă  faire est une consommation raisonnĂ©e et Ă©conomique.


👉 Les douches courtes : rĂ©duire l’eau utilisĂ©e pour chaque chasse d’eau, ne pas laisser couler l’eau quand on se savonne les mains...


👉 Plus important encore : laver sa voiture dans des centres spĂ©cialisĂ©s. En effet, l’infiltration des hydrocarbures et des savons, au mĂȘme titre que les mĂ©gots de cigarettes et le plomb qu’elles contiennent, sont une cause importante des impacts humains sur les nappes d’eau.


👉 Utiliser l’eau de pluie pour arroser le jardin ou nettoyer. Ces Ă©conomies quantitatives sont un bon commencement mais il convient de rester attentif·ve sur la qualitĂ©, qui peut avoir un impact durable.


👉 Il faut donc absolument Ă©viter de jeter des produits plastiques ou toxiques tels que les dĂ©bouchants de canalisations ou encore des mĂ©gots, chewing-gum, prĂ©servatifs ou n'importe quoi d'autres ! Tous ces composants sont une des causes des perturbateurs endocriniens. Ces perturbateurs sont la cause de malformations des poissons (que nous mangeons) qui pour certains naissent tous du mĂȘme sexe sans pouvoir se reproduire.

Cet impact est durable car les poissons ne sont plus consommables pour longtemps.


*Saturnisme : intoxication au plomb qui s'accompagne de violentes douleurs intestinales avec constipation et des troubles neuropsychiques.



Article : pollution de l'eau, quels impacts et comment la limiter ?




Merci d'avoir lu cet article sur le Blog citoyen HEBDO ECOLO đŸŒ±


RĂ©daction : Norine Bekkal

Relecture : Lucie Pouliquen, Mathieu Plot

Pour HEBDO ECOLO, la communauté du progrÚs écologique.


Rejoins-nous sur les réseaux : Instagram | Facebook | Twitter | Linkedin

Ou sur le groupe Facebook de ta ville : HEBDO ECOLO - Paris, Rennes, Saint-Malo, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Lyon, Cologne, Barcelone ...

👉 Si tu as aimĂ© cet article tu peux nous soutenir en faisant un don de 1€ sur HelloAsso ou visiter notre boutique Ă©co-responsable.




Sources


waterlogic.fr .| www.wri.org | actu-environnement | World Ressources Institut













Posts récents

Voir tout